Un semestre d'expatriation

une nouvelle destination allemande, Dresden, et cette fois avec Erasmus

11 mars 2012

Letzte Woche, nicht weinen!

gr_2986918_412868163Lundi 13 févier, la ville comémorrait le 13 février 1945, date où Dresden fut totalement bombardée par les anglais. Une Menschenkette (chaine humaine) était organisée, nous étions environs 13 000, pour relier la Altstadt à la Neustadt. Après, il y avait une manifestation de Nazis, j´avais vu des vidéos de celle de l´année dernière, c´était juste horrible, c´était un dimanche, donc ils étaient venus de toute l´Allemagne. Mais cette année, c´est tombé un lundi, donc bien moins nombreux et plus calme. D´après les journaux, il y a eu très peu de débordements et gens arrêtés! Mais ca fait quand meme froid dans le dos! Les gens qui avaient püarticipé à la Menschenkette étaient incités à participer à une manifestation contre nazie, mais on ne se sentait vraiment pas à l´aise, il criaient "turke"! en plus, on a retrouvé Thomek, un ami polonais, il osait même pas parlé, de peur qu´on remarque son accent. Du coup, on est rentrée chez Camille et on a mangé des pizzas! Et avant j´étais allée me désinscrire du Auslandersamt.

Mardi 14 février, on a pu remarquer que les Allemands ne font pas tout un pataquesse pour la Saint Valentin! Avec Claire et Camille, on est allé voir The Artist, et on a tout compris!! Ce fut la blague du jour,bonjour ahah.

Mercredi 15 février, La relation avec ma coloc s´étant dégradée, on ne se croisait plus, ou très très peu, me disait à peine bonjour et quand ca l´enchantait, je lui annoncai que je partais le lendemain! Du coup, elle fait style "oh déjà", "et tes exams se sont bien passés?", "tu rentres en bus?" , je n´ai pas le temps de répondre qu´elle me dit " euh enfait je parle avec une copine sur skype, donc je retourne dans ma chambre" > elle ne va pas me manquer celle-là!

DSCN7766Le soir, on s´est tous retrouvés au Karaokebar, Pawel et Marlene ont mis une sacré ambiance, ils chantaient trop bien! Les filles avaient emmené un grand drapeau allemand pour que tout le monde le  signe. Un gars n´arretait pas de me regarder, se moquait de moi car j´avais oubilé d´enlever le cache pour prendre une photo, du coup Claire est allée le voir, lui expliquer que je partais... et il a écrit dessus! Après il va chanter avec son copain, j´entends " Dieses Lied ist extra für dich Céline"! Trop mignon! Et il m´a raconté qu´il venait de rentrer de son semestre erasmus en Suède, et qu´il déprimait et que j´allais surement être dans le même cas! Oh nein sag mir nicht das!! Très bonne soirée d´adieu, malgré que beaucoup de personnes n´ont pas pu venir à cause d´un exam le lendemain!DSCN7778

Jeudi 16 février, le midi on est allé mangé un dernier Kebab, Camille avait lu son guide touristique, on est donc allé au meilleur kebab de Dresden! Ils m´ont offert leurs cadeaux, ils ont été trop sympas et m´ont vraiment fait plaisir! J´ai eu un livre de cuisine spécialitées de la DDR et un T-Shirt Hollister! Après avec coco, Claire et Camille, on est allée dans un café dans Kunsthofpassage!

Retour à l´appart, bouclage de valises, nettoyage de la chambre! Pawel est passée me voir, prendre LA bouteille, ne pouvant la prendre avec moi il aurait été dommage de la jeter! Et comme il l´a dessiné sur mon drapeau, j´aurai toujours un souvenir!

Coco arrive pour m´aider à tout porter, je dis au revoir à Meike, froid, on ne s´avait pas quoi se dire! Toujours un peu hypocrite, elle voulait que je lui écrive en arrivant en France, mais pour quoi faire?

Trajet très bizarre, nostalgique pour aller jusqu´à la gare! Claire et Camille nous attendaient. On a mangé un dernier Burger King ensemble, puis l´heure se rapprocha de plus en plus! Il est l´heure d´aller sur le quai, le train est déjà là! Elles m´aident à monter des valises, à m´installer! On redescend, dit des betises pour ne pas craquer! Il est l´heure de se quitter, je remonte, je les appelle, , on sort nos mouchoirs, les agite pour faire comme dans les films, on entend le sifflet retentir, le train avance tout doucement, elles courent en même temps, puis va plus vite, coco court encore, puis on se perd de vue, on est toutes en larmes!!

Ich habe so viele in Dresden gelernt! Ich habe mich nie so glücklich gefühlt! Ich werde euch vermissen und nie vergessen!

Posté par poiwhite à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire